Utilisation de compensateurs

Utilisation de compensateurs

Le logiciel de planification MÜPRO vous aide pour l'installation

En général, la compensation de fluctuations de longueurs de conduites est assurée par des joints de dilatation naturels comme des coudes de dilatation en L ou en U. Dans certains cas, il est impossible d'utiliser ces coudes de dilatation. Le manque de place est une des raisons les plus fréquentes pour l'utilisation d'un compensateur pour compenser des fluctuations de longueur. 

La forme la plus courante : Compensateur axial 

Le compensateur reproduit la fluctuation de longueur dans sa totalité et il s'agit de la zone où se produit l'étirement ou la compression de la conduite. Le compensateur axial, utilisé le plus fréquemment, compense les mouvements de la conduite le long de l'axe. 
 
Un système de tuyauterie contenant un compensateur axial est toujours un segment rectiligne – il n'y a pas de coudes ou de changements de direction. Aux extrémités, des points fixes garantissent respectivement une fixation sûre et solide de ce segment de compensateur. Entre les extrémités se situent des points coulissants, le compensateur ainsi qu'en amont et en aval du compensateur, les paliers de guidage. Ces derniers sont des paliers spéciaux qui ne compensent les mouvements que dans le sens de l'axe pour que la conduite conserve sa direction et ne sorte pas de la direction prescrite. La distance des paliers de guidage par rapport au compensateur ressort des calculs. 
 
Ces calculs permettent en outre de déterminer les charges sur les points fixes, occasionnées par la compression ou l'étirement de la conduite et par la pression intérieure dans la conduite. Une force de quelques tonnes peut se développer dans un tube d'un diamètre de 200/300 millimètres avec une pression d'épreuve de cinq à six bars. 

Avant l'installation : Calculer les charges de points fixes

Le calcul de tous les composants forme la base d'une installation correcte. Dans le programme de calcul de points fixes du logiciel de planification MÜPRO, téléchargeable gratuitement, vous trouverez les données techniques pour plus de 5.000 modèles de compensateurs différents de cinq fabricants renommés. Ainsi, il est possible de calculer confortablement les charges occasionnées sur les points fixes des compresseurs axiaux dans des conduites posées horizontalement. Si toutes les valeurs sont saisies correctement, le logiciel crée un document qui contient l'ensemble des dessins et données techniques pour le système de conduite prévu. Ce document peut être imprimé. La galerie-photos ci-dessous vous en présente un exemple.

Autres types de compensateurs

Les mouvements des conduites vont dans d'autres directions. On utilise par ex. un compensateur latéral lorsque le mouvement du tube n'est pas seulement axial mais aussi latéral. C'est le cas lorsqu'il faut compenser le déport du bâtiment, qu'une conduite est posée dans différentes parties du bâtiment, que le sol n'est pas plan ou que les axes de la conduite ne sont pas alignés. Un condensateur angulaire ou à joints compense les mouvements angulaires. Il permet de mieux compenser les mouvements de la conduite, surtout pour les grands systèmes de conduites et avec une pression élevée, par exemple dans des grattes-ciel et il évite les charges élevées de réaction sous pression.
 
 
Notre service d'applications se fera un plaisir de vous soutenir pour planifier l'agencement des systèmes de conduites avec compensateur.